Accueil Blog

L’assurance maladie et le système de santé en Suisse expliqués

0
assurance-maladie-suisse

Le système de santé suisse est régulièrement classé parmi les cinq meilleurs au monde, y compris pour les soins de santé destinés aux non-résidents. Le système de santé est universel, bien que, contrairement à d’autres pays dotés de systèmes similaires, il ne soit pas financé par les taxes gouvernementales.

Bien que fonctionnant sous le régime des soins de santé universels, le système de soins de santé et l’Assurance Maladie Suissee sont légèrement différents de ceux des autres pays européens car ils fonctionnent en tandem. La Suisse dispose d’un système de soins de santé universel, mais il est payé par l’individu plutôt que par les impôts ou par votre employeur. Cela signifie que toute personne entrant en Suisse doit avoir une assurance maladie de base. Si vous séjournez en Suisse pendant plus de trois mois, même en tant que touriste, vous devez être couvert par une assurance maladie suisse reconnue.

Ce guide donne une vue d’ensemble du système de santé suisse, afin que vous et les personnes à votre charge puissiez être entièrement couverts dès votre arrivée. Nous abordons tous les sujets, de l’obtention d’une assurance maladie à la recherche d’un médecin, en passant par les spécificités de l’accouchement dans ce pays alpin.

Comment fonctionnent les soins de santé en Suisse ?

Santé-suisse

Si vous vous installez en Suisse, l’obtention d’une assurance maladie suisse est l’une des premières choses que vous devez faire. Cependant, en tant qu’étranger, vous ne pouvez pas vous inscrire au système de santé suisse avant d’être arrivé dans le pays et d’avoir demandé votre permis de séjour ou de vous être inscrit auprès d’une autorité cantonale locale. Même si vous ne recevez pas immédiatement votre permis de séjour, il vous suffit de présenter une preuve de votre demande en cours et de votre résidence actuelle pour souscrire une police.

Comme vous devez obtenir une couverture médicale dans les 90 jours suivant votre arrivée, il est conseillé de commencer vos recherches avant d’atterrir en Suisse.

Faits concernant les soins de santé en Suisse

Par rapport aux autres pays européens, la Suisse consacre le PIB le plus élevé (plus de 12 %) aux soins de santé.

Vous ne pouvez changer de prestataire ou de formule d’assurance maladie qu’une fois par an. Vous devez donner un préavis si vous voulez changer. Certaines compagnies d’assurance maladie offrent des possibilités de résiliation semestrielle, mais elles nécessitent un préavis de trois mois.

Les seules exceptions à l’assurance maladie obligatoire sont :

  • les travailleurs transfrontaliers,
  • les retraités bénéficiant d’une pension de l’UE/AELE,
  • les étudiants temporaires disposant d’une assurance internationale,
  • ainsi que certains fonctionnaires et diplomates.

Les soins de santé publics sont-ils gratuits en Suisse ?

assurance-maladie-suisse

Bien que le système de santé suisse soit universel, il n’existe pas de soins de santé publics gratuits en Suisse. Au contraire, tous les résidents de la Suisse doivent payer leur propre assurance maladie privée. Cela s’applique aussi bien aux ressortissants suisses qu’aux expatriés étrangers.

Comment fonctionne le système de santé en Suisse ?

En Suisse, tout le monde doit être couvert par des compagnies d’assurance privées. Même les enfants et les personnes à charge doivent avoir leur propre assurance maladie individuelle. Par conséquent, c’est à chaque résident suisse qu’il incombe de déterminer comment obtenir une assurance maladie en Suisse.

Pour s’assurer que tous les citoyens sont en mesure de bénéficier d’une couverture, le gouvernement suisse exige que tous les fournisseurs d’assurance offrent un niveau de base de couverture des soins de santé. Les prestataires d’assurance maladie ne sont pas non plus autorisés à rejeter des candidats pour quelque raison que ce soit.

Les soins de santé en Suisse sont de haute qualité et leurs prix sont compétitifs d’un canton à l’autre. Pour cette raison, le coût de l’assurance maladie dépend de votre canton spécifique ainsi que du traitement médical dont vous avez besoin, car vous devrez souvent payer certains frais de votre poche.

Les expatriés doivent également savoir qu’il n’existe pas d’assurance-maladie en Suisse, ni d’équivalent suisse. Même les retraités doivent continuer à payer leur propre assurance maladie privée.

Que couvre l’assurance maladie de base ?

assurance-maladie

La couverture des soins de santé de base en Suisse peut parfois être confondue avec les soins de santé publics, car elle est obligatoire pour tous les citoyens. Cependant, la couverture des soins de santé de base est toujours proposée par des compagnies d’assurance privées. Étant donné que l’assurance est imposée par la loi, la couverture de base est identique chez tous les assureurs suisses. Vous pouvez vous attendre à ce que les éléments suivants soient couverts :

  • les contrôles et traitements généraux
  • les visites à l’hôpital, y compris les services hospitaliers, ambulatoires et d’urgence
  • les services de réadaptation
  • les frais de prescription
  • certains soins de santé mentale
  • les soins de maternité
  • les urgences dentaires
  • examens gynécologiques
  • les vaccinations
  • certaines aides et appareils médicaux
  • les dépistages du cancer
  • les soins oculaires pour les personnes de moins de 18 ans, et les maladies graves
    certaines thérapies alternatives telles que l’acupuncture et l’homéopathie.

Dans le cadre d’un régime de soins de santé de base, entre 80 et 90 % de vos frais médicaux devraient être couverts. Pour une liste plus complète, veuillez consulter le site Web du gouvernement suisse.

Avantages et inconvénients du système de santé suisse

avantages-inconvenients

Les avantages

Les soins de santé de base étant obligatoires, chaque résident en Suisse a droit à la même couverture et au même niveau de soins. Cela signifie que même si vous avez une maladie préexistante, une compagnie d’assurance maladie suisse ne peut pas vous refuser une couverture, ni vous facturer des montants exorbitants par rapport à une personne qui n’a pas de maladie préexistante.

En fonction de votre âge et de la formule d’assurance que vous choisissez, vous paierez ce même montant aussi longtemps que vous serez en Suisse. Si vous tombez malade ou si vous vous blessez, votre taux d’assurance n’augmentera pas.

Les normes en matière de soins de santé sont élevées dans tout le pays, et les expatriés n’auront aucun problème à recevoir d’excellents soins, où qu’ils se trouvent en Suisse.

Les inconvénients

Les soins de santé en Suisse sont chers, et vous devrez payer la plupart des traitements de votre poche et être remboursé plus tard.

Tout séjour en Suisse de plus de 90 jours nécessite une assurance maladie. Même si vous ne vous installez en Suisse que pour une demi-année et que vous vous sentez en bonne santé, vous êtes légalement tenu de souscrire une assurance maladie privée.

Pourquoi les soins de santé en Suisse sont-ils si chers ?

La Suisse est réputée pour ses dépenses, mais de nombreux expatriés sont encore surpris par le coût des soins de santé, en particulier par rapport aux pays voisins de l’UE. Le système de santé suisse est connu pour être l’un des meilleurs au monde, mais aussi l’un des plus chers.

Les coûts des soins de santé en Suisse s’expliquent en partie par le fait qu’une part importante du système de santé est financée par les primes d’assurance privée mandatées par le gouvernement.

Cela signifie que pour couvrir leurs propres frais professionnels et les coûts médicaux standard élevés, les prestataires de soins de santé doivent demander plus d’argent aux particuliers. Les médicaments génériques ne sont pas non plus très répandus en Suisse, ce qui oblige les résidents à payer des articles de marque coûteux. En moyenne, les résidents suisses consacrent près de 10 % de leur salaire aux frais d’assurance maladie.

Aperçu de l’assurance maladie privée

La Suisse possède l’un des plus grands secteurs de soins de santé privés au monde. En tant qu’expatrié, vous devrez souscrire une assurance privée dans les trois mois suivant votre arrivée. Pour cette raison, vous devrez connaître le fonctionnement de l’assurance maladie dès votre arrivée, si ce n’est plus tôt.

Avez-vous besoin d’une assurance maladie en Suisse ?

L’assurance maladie est obligatoire en Suisse. Comme la seule option est l’assurance privée, les prestataires de soins de santé ne sont pas autorisés à refuser la couverture à qui que ce soit pour quelque raison que ce soit. Tout le monde, y compris les membres de la famille ou les autres personnes à charge, doit avoir sa propre assurance individuelle. Les bébés sont automatiquement assurés à la naissance, mais les parents doivent demander la couverture de l’enfant dans les trois mois suivant la date de naissance.

Lorsqu’on parle d’assurance maladie privée en Suisse, on parle généralement d’une assurance complémentaire qui peut être souscrite en plus des plans d’assurance de base. De nombreux résidents suisses choisissent d’ajouter une assurance complémentaire car cela leur permet de bénéficier d’une gamme de traitements plus étendue, d’un plus grand choix d’hôpitaux et de médecins, et d’un meilleur hébergement s’ils doivent passer la nuit.

Couverture de l’assurance maladie

En Suisse, les soins de santé sont gérés au niveau cantonal. Par conséquent, ils sont chers et compétitifs, mais aussi de grande qualité, où que vous alliez.

Les hôpitaux publics et privés ont tous deux des normes élevées et des installations modernes.

Les principales différences entre les deux sont le coût et le temps d’attente. Dans un hôpital privé, les patients paieront davantage de leur poche, mais leur temps d’attente sera plus court et ils auront peut-être plus de chance de trouver des services spécialisés. Les hôpitaux publics ont des tarifs moins élevés, mais les temps d’attente sont plus longs et vous devrez peut-être vous contenter de n’importe quel médecin disponible.

Coût moyen de l’assurance maladie en Suisse

Les compagnies d’assurance médicale ne sont pas autorisées à faire des bénéfices sur les plans de soins de santé de base. Leur argent provient plutôt de ce qu’elles gagnent sur d’autres plans.

Le coût moyen de l’assurance maladie en Suisse varie selon les cantons.

Types de plans d’assurance maladie

En plus du plan d’assurance maladie de base, il existe d’autres types de plans d’assurance disponibles en Suisse.

HMO

ce plan est un plan à prix réduit. Les utilisateurs ne peuvent avoir recours qu’à certains médecins et hôpitaux.

Flexcare

avec ce plan, les utilisateurs peuvent appeler une hotline pour une consultation complémentaire avant de se rendre personnellement chez un médecin ou dans un hôpital.

Premium

ces plans sont plus coûteux mais incluent des visites dans des hôpitaux et des spécialistes privés.

Comment trouver un médecin ou un dentiste ?

Savoir comment trouver un médecin ou un dentiste en Suisse dépend de votre assurance maladie. Dans l’ensemble, les résidents suisses ont toute latitude pour choisir leur médecin, mais si vous optez pour une assurance maladie moins chère, vous risquez d’être limité dans vos choix.

Les médecins suisses exigent généralement de prendre rendez-vous à l’avance. N’oubliez pas qu’il peut y avoir des frais de pénalité si vous annulez moins de 24 heures à l’avance. Les régimes d’assurance les plus complets peuvent vous permettre de consulter directement un spécialiste, tandis que d’autres exigent que vous soyez adressé par un médecin de famille.

Votre fournisseur d’assurance devrait avoir une liste détaillant comment trouver un médecin de famille ou comment trouver un spécialiste dans son réseau. Toutefois, si vous souhaitez effectuer vos propres recherches, vous pouvez utiliser ces annuaires :

  • Association médicale suisse
  • doktor.ch
  • Pages jaunes suisses

Bien qu’ils ne soient pas inclus dans tous les plans d’assurance, vous pouvez également utiliser ces sites pour trouver un dentiste.

Temps d’attente moyen pour voir un médecin en Suisse

Les longs délais d’attente en Suisse ne sont pas courants, pas plus que les longues listes d’attente. En moyenne, vous devriez pouvoir consulter un médecin le jour même où vous prenez rendez-vous.

Accoucher en Suisse

Lorsqu’il s’agit d’accoucher en Suisse, les non-résidents ont beaucoup d’options. Pour commencer, les femmes peuvent choisir d’accoucher à l’hôpital, dans une maison de naissance ou à domicile, et il est facile de trouver des sages-femmes.

Avoir un bébé en Suisse en tant qu’étranger

Avoir un bébé en Suisse en tant qu’étrangère avant d’être couverte par une assurance peut être coûteux : près de 7 000 à 9 000 CHF selon que vous ayez besoin d’une césarienne ou non. Si vous arrivez en Suisse à peu près au moment de l’accouchement, il serait sage de souscrire immédiatement une assurance maladie ou d’essayer d’accoucher dans votre pays d’origine. Il n’est possible d’accoucher en Suisse sans assurance maladie que si vous venez d’arriver ou si vous êtes un touriste.

Une fois que vous avez une assurance maladie, même le plan de base, le coût d’avoir un bébé en Suisse est largement couvert. Selon votre régime d’assurance, vous pouvez même bénéficier d’options de maternité privées et de cours prénataux.

Les avantages de l’accouchement en Suisse

Si l’un des principaux avantages de l’accouchement en Suisse est l’excellence des soins que vous recevrez, d’autres avantages concernent l’enfant. Par exemple, si la naissance en Suisse ne donne pas automatiquement la nationalité suisse, si vous accouchez en tant que résidente permanente en Suisse, votre enfant pourra demander la nationalité suisse à une date ultérieure.

Focus sur la construction d’un jardin en terrasse

0
Projet paysager

Vous souhaitez avoir un beau jardin, mais votre paysage n’est rien de plus qu’une pente abrupte. Qu’est-ce qui reste à faire ? Envisager la construction d’un jardin en terrasse par un professionnel de l’aménagement paysager comme le paysagiste Flore Boréale est une excellente idée. Ce type de jardin est un excellent moyen de faire pousser un éventail de plantes et de légumes. Focus sur la construction d’un jardin en terrasse .

Projet paysager

La terrasse : la solution pour un jardin en pente

Les jardins en terrasse aident à prévenir l’érosion en divisant les zones vallonnées en sections plus petites, où l’eau est plus facilement distribuée et trempée dans le sol. Les jardins en terrasse sont attrayants et permettent la plantation d’une une variété d’arbustes rampants à feuilles persistantes, de plantes vivaces ou annuelles. Les terrasses peuvent être construites avec n’importe quel matériau, bien que le bois traité soit le plus souvent utilisé. Ce dernier offre un certain nombre d’avantages par rapport à d’autres matériaux, à savoir son coût et son intégration facile dans l’environnement naturel.

Beaucoup de propriétaires choisissent d’utiliser des bois de construction qui durent durant de nombreuses saisons dans le jardin. Si vous envisagez de mettre en place un potager, pensez au bois de cèdre pour éviter les produits chimiques qui peuvent s’infiltrer sous le sol. D’autres matériaux comme les briques, les blocs de béton et des roches de différentes tailles et formes peuvent être utilisés. Si vous choisissez de construire le jardin en terrasse par vous-même, il est essentiel de déterminer la montée et la descente de la pente sur laquelle vous voulez travailler. Commencez le jardin de la terrasse au bas de la pente. Creusez une tranchée pour le premier niveau. Plus les niveaux sont nombreux dans votre jardin, plus la tranchée sera profonde.

Construire un jardin en terrasse

Une terrasse dans le paysage crée des mini-jardins et constitue une excellente option pour les propriétaires avec des pentes raides, où la plantation est autrement impossible. Le modèle de jardin en terrasse choisi doit convenir le mieux à votre paysage et au degré de pente auquel vous avez affaire. La construction d’un jardin en terrasse peut être un projet nécessitant une expertise en aménagement paysager et en décoration. Si vous n’avez pas ces compétences, il est préférable d’embaucher un professionnel qualifié dans un tel travail. Le paysagiste Flore Boréale vous offre des solutions sur-mesure pour la construction de terrasse paysagère.

Portail coulissant : à quoi sert-il et pourquoi faut-il l’installer ?

0

Dans une maison privée, dans une zone résidentielle ou dans une entreprise, l’installation d’un portail automatique est toujours un excellent choix en raison de sa simplicité et de sa facilité d’utilisation.

Une situation courante qui peut vous inciter à installer rapidement un portail coulissant est certainement un mauvais jour de pluie.

Combien de fois êtes-vous sorti de la voiture pour ouvrir le portail avec la clé et avez-vous été pris dans la pluie, la neige et le vent ? Une situation vraiment inconfortable et ennuyeuse qui peut être facilement résolue.

L’automatisation est un système pratique et rapide qui vous permet d’ouvrir ou de fermer le portail d’un simple clic. Opter pour une motorisation portail coulissant de qualité vous garanti des jours heureux à l’avenir … et surtout l’assurance de rester bien au sec lorsque vous rentrez chez vous par mauvais temps (entre autres avantages).

Tout portail automatique s’ouvre et se ferme grâce à plusieurs composants particuliers :

  • Un panneau ou une unité de contrôle, c’est-à-dire le système central qui reçoit tous les signaux provenant des différents capteurs de contrôle ;
  • Un moteur électrique qui peut être unique ou multiple selon le type de portail ;
  • Un bras articulé pour les portails battants ;
  • Un rail pour les portails coulissants ;
  • Le piston situé à l’intérieur du bras mécanique ;
  • Des cellules photoélectriques reliées à la centrale, qui détectent les obstacles et bloquent le mouvement d’ouverture ou de fermeture ;
  • Une télécommande qui permet d’actionner le portail à distance.

Comment choisir un portail automatique ?

Pour choisir un modèle de portail automatique, il faut définir la fréquence d’utilisation :

  • Pour un portail résidentiel utilisé quelques fois par jour, il est possible de choisir un système d’ouverture plus léger ;
  • Pour un portail partagé à usage fréquent, il faut un moteur plus puissant pour supporter la charge ;
  • Pour un portail à usage intensif, comme dans les entreprises ou les lieux de travail, il faut un moteur durable, même pour les grandes dimensions du vantail.

Une fois que l’usage est clair, vous pouvez choisir entre ces modèles de portail en fonction de l’espace disponible et du type d’ouverture que vous préférez :

  • Le portail coulissant automatique dispose d’un rail sur lequel se déplace un seul grand vantail, ce qui permet l’ouverture d’un grand passage mais il nécessite un espace latéral ;
  • Le portail automatique battant a un ou deux vantaux qui s’ouvrent vers l’intérieur ou l’extérieur de la résidence, selon le besoin.
  • Veuillez noter que la puissance du moteur sera toujours directement proportionnelle à la taille et au poids du portail.

Choisissez un professionnel reconnu pour votre portail coulissant !

Une fois que vous aurez compris à quoi sert un portail coulissant et ses avantages, fiez-vous à un professionnel de confiance avec de l’expérience dans le secteur de l’automatisation pour installer le portail adapté à vos besoins !

Pensez à comparre les devis en ligne, qui sont souvent gratuits.

Mieux comprendre le regroupement de crédit

0
regroupement-credits

Le regroupement de crédit est une technique qui permet d’obtenir une dette unique afin de couvrir plusieurs autres. Ymanci est un multicourtier appartenant au groupe Premista et qui accompagne les emprunteurs pour la réussite de cette opération. Elle compte plus de 550 experts répartis dans plus de 130 agences sur tout le territoire français. Découvrez ici ce que propose cette structure en termes de regroupement de crédits.

Le guide de regroupement de crédits

Dans le but de lever toute ambiguïté autour de la demande de rachat de prêts, Ymanci a élaboré un guide. Ce dernier présente en 6 étapes les démarches à mener, ainsi que le processus de regroupement de crédits. Il faut en premier lieu retenir qu’il importe de renseigner toutes ses dépenses et ses ressources actuelles. Ensuite, il faut les soumettre à l’un des spécialistes de Ymanci en vue d’une analyse approfondie. Celui-ci prépare les dossiers avant de les soumettre aux structures bancaires. Viennent ensuite la signature du contrat et la mise à disposition des fonds une fois la demande validée. Les différentes phases sont bien détaillées dans ce guide avec les rôles joués par Ymanci à chaque niveau.

Le baromètre des taux

Pour faciliter les regroupements de crédits, Ymanci met en avant sur son site un baromètre des taux appliqués. En effet, les établissements de crédit imposent, généralement, un taux d’emprunt lors d’un contrat de prêt. Il en est de même pour le rachat de crédits. L’emprunteur assume un taux fixe qui varie selon plusieurs facteurs. Il est possible d’avoir à l’avance une idée de ce seuil grâce au baromètre conçu par les experts de Ymanci. Celui-ci est disponible 24 heures/24 et 7 J/7.

Le simulateur de regroupement de crédits

Pour permettre à celui qui désire regrouper ses crédits d’avoir une idée de sa situation future, Ymanci a mis en ligne un simulateur. Il s’agit d’un logiciel qui simule en fonction des informations entrées la nouvelle mensualité dont l’emprunteur pourra bénéficier. Il donne aussi une estimation du pouvoir d’achat qu’il aura une fois la demande validée. Rappelons que l’accès à cet outil est totalement gratuit et sans engagement particulier.

Les conseils sur le regroupement de crédits

Étant toujours soucieux de l’atteinte des objectifs de ses partenaires, Ymanci a mis en place des tutoriels pour les accompagner. Ceux-ci sont des textes rédigés que l’on trouve dans un espace dédié à cela. À travers ses articles, ils peuvent noter des conseils sur tout ce qui a trait aux regroupements de crédits. Par exemple, il y a un développement qui traite du rachat de crédit après la souscription d’un prêt étudiant. Ils peuvent aussi s’informer sur le changement de banque, le regroupement de crédits et bien d’autres choses.

La garantie du meilleur taux

Pour démontrer son expertise en matière de regroupement de crédits, Ymanci offre une garantie. Il certifie qu’il dispose de la meilleure offre concernant les taux. Il se porte garant pour rembourser la différence dans le cas où l’intéressé trouverait une offre moins chère. Il faut simplement que cette dernière respecte les conditions et avoir les mêmes caractéristiques que celle qu’il propose.

En résumé, Ymanci Regroupement de crédits permet aux français de mieux cerner la notion de rachat de crédits. Il se veut la meilleure solution à suivre pour réussir cette opération financière.

Le traitement des terres sur le Grand Paris

0
Paris

Les zones en chantiers représentent 90 % des sources des déchets urbains. Le chantier du Grand Paris n’est pas exclu. Dans l’objectif de limiter l’impact écologique de ce projet d’envergure, une collecte et une valorisation des terres excavées seront faites afin de leur donner une seconde vie. Découvrez ici le traitement réservé aux terres sur le chantier du Grand Paris.

Le chantier du Grand Paris

Des travaux qui ont débuté en 2016 avec comme objectif d’être achevés à l’horizon 2030, le chantier du Grand Paris a nécessité un investissement d’environ 35 000 000 000 d’euros. Un projet hors norme, il sera constaté des enjeux considérables pour la région, notamment les 200 km de lignes automatisées de métro qui seront créés.

Le point positif c’est que cela facilitera la vie de nombreux Franciliens. Pour mieux préparer le terrain, en moyenne 4 000 ouvriers se vouent afin de creuser le sous-sol du bassin parisien. Comme il est le cas de beaucoup de chantiers en général, beaucoup de constructions ont été détruites pour mener à bien le projet. En ce qui concerne les tonnes de déchets qui seront produits, un traitement des terres Grand Paris a été prévu.

Les montagnes de déchets à traiter

Observer en temps réel un chantier considéré comme le plus grand chantier urbain est une chance. Toutefois, qui dit grands chantiers, dit une grande quantité importante de déchets. Il est donc essentiel d’aborder la question de gestion des déchets et les enjeux écologiques auxquels il faudra se confronter.

En effet, des experts ont prévu que pendant la durée des travaux, plus de 45 000 000 de tonnes et déblais seront générées. Précisons que cette quantité est l’équivalent de la taille de 9 000 piscines olympiques. L’épisode 1 appelé tunnel où des terres extraites seront remontées à la surface laissera place à la suivante appelée essence et terre.

C’est l’épisode où commencera l’histoire de la terre. En effet, moins de 5 % des terres extraites à l’épisode 1 sont polluées. Cette pollution en question est due à la présence de certains éléments chimiques dont la présence dans le sol, notamment le sulfate, est naturelle. Toutefois, certaines activités sont la cause de la contamination de certaines terres.

C’est le cas notamment des terres exposées à de nombreuses activités industrielles au nord de l’Île-de-France. Le traitement de ces terres est donc indispensable et prendra plusieurs formes dont l’une d’entre elles consistera à utiliser des bactéries. Le rôle de ces dernières sera de dévorer les hydrocarbures.

Tout le processus de traitements des terres servira principalement à une valorisation de qualité. 4 500 sondages techniques ont été réalisés à cet effet au début des travaux. Cela a permis de mettre la richesse et la qualité du sous-sol en évidence. Précisons aussi que les moyens et les techniques mis en œuvre pour une valorisation optimale de la terre dépendent essentiellement de la nature du polluant.

Lorsqu’il s’agira de terres polluées avec des hydrocarbures par exemple, seul un traitement biologique à l’aide de bactéries peut faire un nettoyage efficace. Toujours dans le souci de réduire l’impact écologique des chantiers, la terre crue est une alternative plus écologique envisagée pour remplacer le béton.

Comment choisir la meilleure carte de visite pour mon entreprise ?

0
carte de visite

Une carte de visite efficace ne se limite pas à votre nom et à vos coordonnées. Il existe d’innombrables façons d’utiliser l’espace de 3,5 pouces sur 2 pouces en termes de design et d’information pour faire ressortir votre carte de visite. Une carte de visite attrayante attire l’attention des prospects qui, autrement, auraient pu la jeter et vous aide à établir un réseau plus efficace.

Suivez quelques règles simples pour vous assurer que votre carte de visite représente votre marque et attire des clients ou des partenaires commerciaux potentiels.

N’incluez que ce qui est le plus important

Incluez suffisamment d’informations pour susciter l’intérêt des destinataires et rendre la carte de visite mémorable. Soyez sélectif dans les informations que vous incluez.

Il est tentant de réduire la taille des caractères et d’inclure chaque profil de réseau social, un slogan ou plus, mais cela conduit à une surcharge d’informations et à rien de mémorable.

Veillez à ce qu’elle soit lisible

Les polices funky sont amusantes, mais vous voulez que les destinataires puissent lire votre carte de visite d’un seul coup d’œil. Assurez-vous que les polices que vous utilisez sur votre carte de visite ne sont pas trop petites, trop fantaisistes ou déformées d’une manière ou d’une autre.

Laissez votre logo être l’élément de conception qui ajoute du piquant à votre carte de visite et veillez à ce que le texte soit simple et direct.

Évitez la couverture intégrale

Certains destinataires notent un mot ou une phrase sur leurs cartes de visite pour se rafraîchir la mémoire. L’utilisation efficace de l’espace blanc, y compris le contenu sur un seul côté, permet aux destinataires de le faire plus facilement.

Du point de vue du design, l’espace blanc permet également d’attirer l’attention sur l’espace qui comprend un texte ou un logo.

Faites-les imprimer par des professionnels

À moins que vous ne disposiez de capacités d’impression commerciale, les cartes de visite à faire soi-même sont souvent considérées comme bon marché ou de second ordre, et ce n’est pas l’impression que vous voulez donner aux destinataires.

Vous pouvez peut-être économiser une somme modeste et mettre à jour vos informations plus facilement si vous les imprimez vous-même, mais l’impact de la remise d’une carte de visite faite maison n’est pas le même que celui des belles cartes de visite imprimées professionnellement.

Conception pour votre public

Si vous avez plusieurs entreprises qui se complètent, pensez à utiliser le recto de votre carte de visite pour une entreprise et le verso pour l’autre.

Toutefois, si vous avez deux activités sans rapport l’une avec l’autre – par exemple, un graphiste le jour et un dépanneur la nuit – vous devez créer des cartes de visite distinctes pour chaque entreprise afin d’éviter toute confusion et de vous adresser directement et de manière appropriée à chaque public distinct.

Utilisez avec soin les options de finition spéciales

Choisissez une finition qui correspond à votre marque, pas seulement quelque chose de cool à essayer. D’innombrables options sont disponibles, notamment

  • des coins arrondis ou d’autres découpes,
  • des trous percés,
  • des tailles inhabituelles,
  • des gaufrages,
  • des accents en aluminium
  • des plis qui peuvent transformer une simple carte en une mini-brochure.

Si une telle touche créative n’est pas pertinente pour votre marque, votre carte de visite risque de ne pas être retenue pour les bonnes raisons. Une carte noire et brillante peut également frustrer les destinataires qui utilisent régulièrement des cartes de visite pour prendre des notes.

Envisagez un appel à l’action

Même une simple carte de visite simplifiée peut être utilisé pour une offre spéciale ou un autre appel à l’action. Rédigez un court message qui offre une réduction, dirige les destinataires vers votre site web ou fournit un conseil qui sera pertinent et utile au lecteur.

Si vous atteignez votre objectif avec un appel à l’action spécifique ou d’autres informations utiles, vous pouvez rendre votre carte instantanément mémorisable et générer plus de pistes dans le processus …

Avantages des stores sur mesure

0

L’été est déjà arrivé dans nos champs. Actuellement, les gens se plaignent des températures supérieures à 30 degrés. Pendant l’heure du déjeuner, les gens hésitent à quitter leur domicile ou leur bureau. Elle devient particulièrement problématique lorsque la chaleur s’accumule à l’intérieur des locaux. Comment pouvez-vous contrer ce problème ? Un moyen très efficace est d’utiliser des stores. Dans ce qui suit, les avantages d’un store sur mesure vous seront expliqués.

Qu’est-ce qu’un store vénitien fabriqué en série

En ce qui concerne la protection solaire dans vos propres murs, vous êtes confrontés à quatre termes différents. Tout d’abord, le store. Il s’agit d’un tissu qui est enroulé sur un arbre. Il est fixé de l’extérieur.

En outre, il est possible d’installer des moteurs électriques, ce qui augmente votre confort. Les stores plissés sont un type particulier de stores à enrouleur. Ces solutions ne sont pas terminées. Ils contiennent des dispositifs de pliage préfabriqués et sont quasi « dépliés » au lieu d’être enroulés, comme c’est le cas pour les volets roulants.

Les aveugles méritent également d’être mentionnés. Ce dispositif peut être installé à l’extérieur comme à l’intérieur. Les matériaux les plus populaires sont le bois, l’aluminium ou le PVC. Cette variante est considérée comme la plus souple, surtout par rapport aux stores à enrouleur. Les auvents constituent la dernière partie. Il s’agit d’une construction en forme de cadre qui peut être recouverte de n’importe quel matériau. Les auvents sont souvent utilisés dans les cafés.

Les avantages des stores sur mesure

Les trois variantes, c’est-à-dire les stores vénitiens, les stores à rouleau et les stores plissés, offrent plus ou moins les mêmes avantages. Si vous installez une solution correspondante sur la fenêtre de la chambre, l’accent est mis sur la protection de la vie privée. Actuellement, il est bien sûr très intéressant de savoir comment la chaleur peut être maintenue à l’extérieur, et les stores sur mesure sont la solution parfaite. À l’aide de lamelles, la lumière peut pénétrer à l’intérieur, mais la chaleur reste à l’extérieur. Cependant, vous devriez préférer les installer à l’extérieur. Ainsi, vous pouvez lutter plus efficacement contre la chaleur.

En cas d’installation intérieure, la chaleur pénètre toujours par la fenêtre et s’accumule derrière le store. En hiver, ces solutions s’avèrent également extrêmement efficaces. La chaleur peut être mieux conservée entre vos quatre murs, ce qui permet d’économiser des frais de chauffage.

Les avantages en un coup d’œil

  • Écran de confidentialité
  • Protection solaire
  • Protection contre la chaleur
  • Protection contre le froid

Le fait qu’un store vénitien ait des lamelles vous permet de bénéficier d’autres avantages par rapport aux stores à enrouleur. La flexibilité est considérablement accrue. Lumière du jour, ombre partielle ou panne totale. Vous pouvez choisir entre ces trois options en fonction de votre humeur. Le consommateur d’un moteur électrique est également possible. Les solutions en aluminium s’avèrent également extrêmement hygiéniques, surtout par rapport aux rideaux. Si vous commandez des produits correspondants, vous remarquerez également qu’un store sur mesure est très bon marché, y compris en termes de frais d’expédition.

Avantages d’un store vénitien :

  • Plus de flexibilité
  • Hygiénique et résistant aux intempéries grâce à l’aluminium
  • Le confort par le moteur électrique
  • Des stores sur mesure

Comme les stores sur mesure sont souvent installés ultérieurement, il est particulièrement important pour vous que des solutions sur mesure puissent être commandées. Cet avantage surpasse nettement les produits concurrents que sont les volets roulants et les stores plissés. Mesurez les dimensions requises, cherchez un magasin approprié sur Internet et contactez-les, mettez vos produits, par exemple en aluminium, et les accessoires optionnels, comme une moustiquaire, dans le panier, bénéficiez de frais d’expédition réduits et enfin évitez la chaleur. Des solutions sur mesure peuvent être installées rapidement et efficacement.

Quels sont les avantages de la méthode Pilates ?

0
Bienfaits pilate

UNE MÉTHODE À LA MODE POUR PERDRE DU POIDS, SCULPTER SON CORPS, MAINTENIR UNE ACTIVITÉ PHYSIQUE, PRÉPARER SON CORPS, RÉCUPÉRER, ETC. LE PILATES EST UNANIMEMENT PLÉBISCITÉ PAR LES ATHLÈTES DE TOUS NIVEAUX. NOUS VOUS EN DIRONS PLUS SUR CETTE MÉTHODE.

Qu’est-ce que le Pilates ?

La méthode Pilates, développée par Joseph Pilates, regroupe environ 500 exercices physiques et vise à maintenir le lien entre la santé mentale et physique. Le credo de cette méthode ? La qualité des mouvements, exécutés avec précision, plutôt que la quantité et les répétitions multiples.

Le Pilates exige une grande concentration et vise à renforcer tous les muscles du corps. L’objectif ? Renforcez votre force musculaire, mais améliorez aussi votre posture, votre respiration, votre équilibre, votre souplesse et la connaissance de votre corps. Toutes ces caractéristiques en font une discipline souvent comparée au yoga.

Les avantages du Pilates ?

Que vous souhaitiez simplement maintenir un minimum d’activité physique, perdre du poids ou faire un entraînement digne d’un athlète de haut niveau, le Pilates peut répondre à vos attentes. En ce qui concerne les avantages, avec le Pilates, vous devriez avoir un full ! D’un point de vue physique, la méthode utilise tous les muscles.

Il renforce chacun d’eux et améliore le ton général. La coordination est renforcée, le travail de respiration améliore la capacité respiratoire, stimule la circulation mais aussi détend. Enfin, d’un point de vue mental, le Pilates augmente la capacité de concentration… et aide à mieux gérer le stress.

Où peut-on trouver des cours de Pilates ?

Vous voulez apprendre le Pilates ? L’idéal est de s’inscrire dans une classe et de persévérer au début, de corriger ses erreurs et d’avoir une base solide. Avec le temps, vous pourrez réduire la fréquence des cours ou même vous en passer, car les exercices nécessitent peu d’équipement et sont faciles à faire.

Sur Internet, vous trouverez également des cours gratuits et des chaînes YouTube spécialisées dans le domaine, quel que soit votre niveau, pour commencer ou poursuivre votre pratique du Pilates.

Comment choisir un automatisme de portail de maison ?

0
portail maison automatisme

Tôt ou tard, devant un portail, une porte ou une porte de garage, arrive ce moment fatidique où nous nous demandons s’il est encore utile de monter et de descendre de la voiture et pourquoi pas de privilégier le côté pratique …

C’est précisément à ce stade que des doutes surgissent : comment s’orienter dans le grand choix des automatismes de portails ? Et surtout, quels sont les éléments qui doivent nous guider dans notre choix ?

La vie veut vous soutenir dans cette phase, afin de ne pas vous faire perdre vos repères et de vous permettre de choisir en connaissance de cause la solution la plus simple et la plus adaptée pour vous.

Aspects à prendre en compte dans le choix de l’automatisation

Le premier aspect sur lequel il faut se concentrer est le cas de l’utilisation. En termes pratiques, la question est la suivante :

« Dans quel contexte l’automatisation sera-t-elle installée ?

Il est important de distinguer si l’installation du moteur se fera dans un contexte :

  • résidentiel privé,
  • un lieu d’accès large tel qu’une structure publique ou de copropriété,
  • un environnement industriel.

La réponse à cette question nous permettra de faire un premier écrémage important.

Quelle puissance de moteur choisir ?

Pour une maison privée, vous pourrez choisir un moteur plus simple et moins puissant, en considérant principalement l’optimisation de l’espace disponible.

Au contraire, pour un portail électrique de copropriété, qui sera en fonctionnement plusieurs fois dans la journée, il faudra opter pour une solution plus professionnelle et plus résistante.

Un autre cas est celui d’une entreprise du secteur industriel ou d’une structure publique, où le portail est mis en service de nombreuses fois pendant la journée et souvent même la nuit, et où il est donc préférable d’utiliser un mécanisme spécifique, capable d’assurer une parfaite efficacité.

En cas d’utilisation intensive, un moteur 24 V, adapté aux charges de travail élevées, est également plus approprié.

Le deuxième aspect à garder à l’esprit est en fait composé de deux éléments : le poids et la structure de la porte ou du portail.

Par structure, nous entendons le type. Il faut évaluer, par exemple, si le portail est lambrissé ou si au contraire il est vide à l’intérieur, ainsi que reconnaître le bon relief pour la méthode de montage, comme dans le cas des charnières ayant certaines caractéristiques.

Il est clair que dans ce cas également, comme pour le précédent, la taille, le poids et la structure du portail ou de la porte guideront le choix. En effet, après avoir identifié le type de moteur (pour portails battants, coulissants, sectionnels ou aériens), l’étape suivante consiste à choisir la variante du modèle en fonction de la longueur, du poids, des caractéristiques du vantail et de la fréquence d’utilisation.

Les principales distinctions en fonction du poids du portail

Petit portail dans un contexte de maison individuelle ou jumelée : dans ce cas, un automatisme à usage résidentiel capable de gérer des portails pesant jusqu’à 500 ou 800 kg est idéal.

Environnement de la copropriété : en cas d’utilisation intensive, il existe des automatismes capables de déplacer des portes et des fenêtres jusqu’à 1200 kg même à 24 V.

Contextes publics ou industriels : pour les portes pliantes ou sectionnelles et pour les portails coulissants de taille moyenne/grande dans des contextes très fréquentés ou industriels, il est possible de choisir des automatismes conçus pour des portes et des fenêtres jusqu’à 1500 kg.

Un troisième aspect qui affecte les différents types d’automatisation est le contexte dans lequel les moteurs sont installés.

Dans ce cas, les questions à poser sont les suivantes :

  • L’installation aura-t-elle lieu sur une surface plane ou inclinée ?
  • Quelle est l’épaisseur des colonnes sur lesquelles les automatismes seront fixés ?
  • S’il y a beaucoup d’espace entre le point de fixation et le moteur, il faut choisir clairement des modèles compatibles avec ce type de caractéristiques.

Les conditions climatiques, qui sont également fondamentales pour peser certains choix, ne doivent pas être négligées.

Par exemple, dans le cas de températures très froides, vous risqueriez de devoir faire face à un moteur sous tension, bloqué ou dans un état de fonctionnement général non optimal. C’est pourquoi certains fabricant ont introduit dans leurs moteurs des dispositifs électroniques qui peuvent garantir des performances maximales même dans des conditions climatiques extrêmes.

Un autre élément à prendre en considération est la présence de vents très forts.

Dans ces conditions, la première analyse à faire concerne le type de porte. En fait, il faut choisir un vantail adapté, qui a une géométrie appropriée pour limiter au maximum la résistance au vent. Une fois cette opération effectuée, il faudra alors identifier le moteur approprié pour contrer la résistance résiduelle.

Le dernier aspect, mais non le moindre, est la conception de l’automatisation choisie : une gamme de modèles au design attrayant en fonction des différents contextes de vie, publics ou industriels, facilitera sans aucun doute le choix.

7 conseils utiles pour la rénovation de votre maison

0

Combien de rêves accompagnent l’achat d’une vieille maison ou l’idée que nous allons vivre dans la maison de nos grands-parents… Dans les deux cas, nous sommes déjà capables de l’imaginer, ou mieux d’imaginer ce que sera notre maison parfaite et très personnelle, après une rénovation longue et exigeante.

Et c’est précisément la rénovation qui peut briser les rêves d’une vie et donner naissance à une maison loin de celle que l’on imagine. En fait, confier de l’argent et des espoirs à des ouvriers et des techniciens qualifiés, leur donner ce qu’ils désirent, n’est que le point de départ d’un voyage qui s’avérera long et semé d’embûches et auquel il faut se préparer avec scrupule et dévouement.

Bien se préparer en amont des travaux

Au cours des travaux, des doutes seront soulevés et de nombreuses questions seront posées auxquelles il faudra apporter des réponses rapides.

Les caractéristiques du système d’éclairage, le sol qui sera posé, le type de chauffage, le fait que les fenêtres seront protégées par des volets roulants ou des persiennes ne sont que quelques-unes des choses qui vous seront demandées et sur lesquelles vous devrez vous préparer.

Il s’agira de préparer les réponses ou, mieux encore, de prévenir les questions en fournissant les bonnes informations aux entreprises impliquées dans les travaux. Vous éviterez de donner des réponses sous pression et sans y réfléchir correctement. Le risque est la suspension du travail, la perte de temps et d’argent et, surtout, de se retrouver dans une maison qui ne ressemble pas à celle que l’on souhaite.

Le système de chauffage

Parmi les nombreuses choses que vous considérez comme acquises, il y a le fait que la maison sera chauffée, mais vous pensez rarement comment. Chauffer un environnement, c’est d’abord faire un choix technologique dont il faut évaluer la faisabilité mais aussi l’effet qu’il aura sur l’aspect final de toute la maison.

En fait, si vous optez pour un système de plancher radiant, nous devons nous assurer que la différence de hauteur entre la dalle de plancher et le plancher final est telle qu’elle permet la pose des panneaux radiants et d’une couche de chape appropriée au-dessus (environ 7 cm) qui garantit la bonne performance et la fonctionnalité de l’ensemble du système.

Même le plus classique des systèmes de chauffage à plaques murales doit être soigneusement planifié : les radiateurs couvriront les parties des murs sur lesquelles il ne sera pas possible de placer des meubles et ne pourront pas être positionnés (sauf dispositions spéciales) sur les murs où seront logées des portes coulissantes.

Si, en revanche, vous souhaitez un système de climatisation, de type gaine apparente, de type loft industriel, ou dissimulé à l’intérieur du faux plafond, vous devrez procéder aux évaluations appropriées. Tout d’abord, il faut comprendre si la hauteur du plafond permet d’y ancrer les gaines, notamment en présence de poutres qui impliquent un abaissement de la hauteur.

Les conduits de ventilation doivent atteindre toutes les pièces, même les plus petites, et le résultat pourrait être loin des belles images qui dépeuplent dans les magazines du secteur. La solution peut être obtenue en créant un faux plafond qui peut aussi résoudre esthétiquement les pièces, en suivant les changements de hauteur obligatoires. N’oubliez pas, cependant, que sous certaines hauteurs, le plafond ne peut pas descendre.

Le sol

Le sol est « le choix fondamental » de la rénovation car c’est de lui que naissent l’atmosphère et le style de l’appartement. Là aussi, les options abondent : ciment, marbre, parquet, grès cérame, résine, etc. Et pourtant, même pour le sol, ce n’est pas simplement une question de goût et vous pourriez être obligé de faire un choix de repli si vous n’agissez pas à temps.

Le sol doit être posé sur un support qui peut avoir des caractéristiques physiques différentes selon le sol que vous avez acheté. En outre, il est clair pour nous, mais souvent seulement lorsqu’il est trop tard, que si la résine décorative est un film de 1-3 mm d’épaisseur, la cémentine fait normalement 20 mm et dans le cas du marbre même 30 mm d’épaisseur, alors qu’un carreau commun fait 7-9 mm d’épaisseur et si l’entreprise présente sur le chantier ne reçoit pas d’indications à temps, elle préparera le support pour cette dernière option.

La cuisine : fonctionnelle

Même pour la chambre de nombreux proches, rien ne doit être considéré comme acquis. Les mauvaises surprises surviennent lorsque vous allez chez le revendeur certain de sortir la cuisine de rêve et de découvrir que nous aurions pu l’avoir, mais seulement si nous avions pris en compte certaines considérations au préalable.

Dans la cuisine, nous avons une importante concentration de systèmes et il ne suffit pas d’avoir préparé une conduite d’eau avec un drain et quelques prises électriques pour assembler les pièces comme nous le voulons.

La bonne chose à faire est de se rendre chez le revendeur avec le plan d’étage avant que le plombier et l’électricien n’entrent dans la cuisine et reviennent avec un plan des installations à préparer. C’est encore plus vrai si vous voulez faire une cuisine d’île ou de péninsule : dans ce cas, le gaz, l’électricité et l’eau devront passer sous le plancher et ressortir à l’endroit exact où ils sont nécessaires.

L’éclairage pour une bonne luminosité

Bien éclairer sa maison signifie non seulement la rendre plus belle, mais aussi augmenter le sentiment de bien-être que l’on ressent lorsqu’on y vit. Il s’agit de réfléchir aux espaces en déterminant où nous placerons les lustres, où les spots, les appliques, les lumières d’accent ou d’ambiance, etc.

Par exemple, si vous souhaitez éclairer le canapé et la zone TV avec des spots encastrés dans le faux plafond, il ne suffira pas de laisser un point lumineux quelque part sur le toit, mais vous devrez régler la structure du faux plafond lui-même de manière à ce que les traverses n’empêchent pas le positionnement des spots selon le schéma et les distances souhaitées.

Si, en revanche, vous souhaitez effectuer des coupures de lumière à l’aide de bandes LED de couleur, en plus de vous occuper de la structure du faux plafond, vous aurez besoin d’un point d’accès pour insérer, et éventuellement remplacer, le transformateur ou tout autre équipement. Des inconvénients de cette nature pourraient conduire à la réalisation d’un espace différent de celui imaginé, moins beau et moins personnel.

Ici aussi, il est donc nécessaire de jouer à l’avance et d’avoir de longues conversations sur place avec l’électricien avant de procéder aux finitions des murs et des plafonds ou des faux plafonds.

Les sanitaires

Lorsqu’une entreprise est confrontée à une restructuration, elle réalise les systèmes techniques selon les normes du marché qui sont aujourd’hui dépassées. Dans les salles de bains, par exemple, la chasse d’eau est installée au sol et à une certaine distance du mur pour accueillir la toilette à dos d’âne. Si aucune mesure n’est prise en temps utile, il n’y a donc pas de boîte cachée au mur ni de toilettes suspendues dont les écoulements se trouvent sur le mur, où sont également logés les supports.

Cette distraction peut être pesante non seulement en termes de goût, mais aussi en termes de praticité, car les sanitaires muraux, ou en tout cas les sanitaires muraux satinés, permettent de récupérer jusqu’à 15 cm d’espace qui, dans une petite salle de bains, font la différence.

Finitions et revêtements muraux

Parmi les travaux de rénovation, la finition des murs est celle que l’on oublie généralement, convaincu que l’on peut décider à la dernière minute et avoir ce que l’on veut. Il est évident que ce n’est pas toujours le cas, car pour appliquer certaines finitions, il est nécessaire de préparer spécifiquement le support.

Il faut aussi savoir que si vous voulez recouvrir un mur de pierre ou d’autres matériaux, il est inutile de le finir pour le préparer à la coloration. Par conséquent, le fait de décider à l’avance permet d’éviter des dépenses inutiles. De même, si vous voulez finir une surface avec des peintures décoratives, des matériaux, mais que vous avez peur que les coûts augmentent, en en parlant avec votre peintre vous pourriez être agréablement surpris.

Lorsque vous effectuez les travaux dans un vieil appartement, vous êtes souvent confronté à des murs qui, au fil des ans, ont été rafraîchis plusieurs fois avec des peintures d’une autre nature ou même du papier peint dont les colles persistent encore en surface.

Pour que ces murs soient solides, plats et prêts à recevoir la couleur, il est nécessaire d’intervenir avec des procédures qui ont un coût. Cela ne se produit pas sur les nouveaux murs qui, s’ils sont correctement réalisés, peuvent être décorés de manière plus imaginative et artistique avec un coût égal ou inférieur à un traitement standard. Par conséquent, si vous souhaitez avoir des murs « spéciaux », ne renoncez pas avant de consulter un applicateur professionnel qui, évaluant mur par mur, pourra vous satisfaire en respectant le budget.

Le choix du mobilier

Enfin, nous nous occupons de la dernière étape d’une rénovation : le mobilier. Le mobilier est par nature l’élément le plus facile à gérer, mais il arrive souvent qu’une pièce passe de père en fils, avec une valeur émotionnelle évidente, et que l’on ne veuille pas y renoncer. Si nous savons déjà qu’une vieille et grande armoire viendra vivre avec nous ou que même le vieux piano dont personne ne joue plus nous suivra, ne pas penser à temps où les placer peut être un problème.

En fait, en plus d’être beaux et précieux, les meubles anciens sont également de taille généreuse et vous pouvez vous retrouver dans une situation où vous êtes obligé de les mettre là où ils ont leur place. Ainsi, ils sont cachés à la vue et vont recouvrir les prises électriques ou les appliques murales avec les inconvénients que cela implique. Y penser à temps, c’est plutôt créer des niches ou des murs bien proportionnés pour les accueillir et souligner leur importance, en pensant peut-être à préparer un point de lumière qui puisse bien les éclairer et les mettre en valeur.

Ce qui a été dit jusqu’à présent ne constitue qu’une partie des éléments à prendre en compte lors de la rénovation d’une maison, afin que l’enthousiasme et la planification initiaux ne soient pas remplacés par la fatigue et la frustration.

Il est également possible d’avoir la maison de ses désirs et de faire appel à un architecte qui s’occupera de ces questions et de bien d’autres. L’important est de choisir la bonne personne, celle qui peut vous écouter et comprendre à quoi ressemblera votre maison.