Nous voici dans la saison du calendrier

Chaque début d’année, nous voyons défiler les calendriers, agendas, plannings et almanachs de toute sorte. Le business des calendriers papiers a explosé ces dernières années ! Stars, marques, clubs sportifs, tout le monde en profite.

Quand on sonne à votre porte…

Au sein de notre société résolument high-tech, le calendrier 2014 traditionnel survit tel un accessoire intemporel. Rite immuable, les postiers et les éboueurs se présenteront au domicile de leurs usagers. En échange, ces derniers leur remettent un don établi selon leurs possibilités. Les agents municipaux garderont l’écart entre les coûts de fabrication de l’article et les dons reçus – au titre des étrennes que l’administration autorise -. Une seconde option est celle qu’utilisent les pompiers : les dons amassés sont habituellement rassemblés pour aider les associations des veuves des “soldats du feu”.

2014 avec Nabila !

Différentes stars produiront leur calendrier 2014. Parmi elles, on attendra celui de la délicieuse Clara Morgane, laquelle se découvre généreusement sur des photos très langoureuses. Quant au calendrier de Nabila, il enregistre des ventes record ; la séduisante jeune fille qui apparaît sur tous les plateaux (« Non, mais allô quoi ! ») se joint ainsi à un groupe de personnalités qui exposent généreusement les courbes longilignes de leur anatomie. Nous sommes bien loin du calendrier 2014 Excel !

Le stade s’embrase !

Chaque année, les organismes privés se chargent eux-mêmes de concocter leur calendrier 2014 avant de le commercialiser dans des magasins ou via un portail internet (la valeur étant fixée au préalable). Les fonds sont utilisés pour parfaire les capacités économiques de l’entité. Cela concerne les associations de commerçants, les associations caritatives, les clubs sportifs, etc. Chez nous, le plus réputé est sans doute celui des « Dieux du Stade »; il comprend les séduisantes illustrations des sportifs les plus adulés. Dans le même style, on admirera le calendrier 2014 follement épicé des volleyeuses du RC Cannes.

Les marques les plus importantes ? Aubade et Pirelli !

L’idée de calendrier sous forme papier retient l’attention les responsables marketing des multinationales. On leur doit d’en avoir fait un objet luxueux. Dans ce domaine, les marques Pirelli et Aubade sont jugées comme des références indiscutables. Les meilleurs artistes et les plus jolis modèles rêvent d’y participer chaque année. Le calendrier Pirelli fête ses 50 ans d’existence avec un tirage qui restera dans les annales. Les amateurs sont prêts à payer des centaines de dollars pour le posséder. Le calendrier d’Aubade est lui aussi tiré en édition limitée et numérotée. Il est remis aux clientes qui achètent certains coordonnés en magasin.

Si court, mais si agréable

Parmi les produits de fin d’année qui réapparaissent toujours dès les premiers jours de novembre, le calendrier de l’avent occupe une place bien spécifique. Créé en Allemagne durant le XIXe siècle, il est surtout lié à la tradition religieuse. Sa durée est très courte, car il ne sert que durant 24 ou 25 jours. Dès le premier décembre, les plus jeunes savoureront une friandise par jour en attendant la veillée de Noël. Au cours des dernières années, les sociétés Lego, Playmobil et Kinder ont fait évoluer cette notion en les remplaçant par de petites breloques.