L’assurance maladie et le système de santé en Suisse expliqués

Le système de santé suisse est régulièrement classé parmi les cinq meilleurs au monde, y compris pour les soins de santé destinés aux non-résidents. Le système de santé est universel, bien que, contrairement à d’autres pays dotés de systèmes similaires, il ne soit pas financé par les taxes gouvernementales.

Bien que fonctionnant sous le régime des soins de santé universels, le système de soins de santé et l’Assurance Maladie Suissee sont légèrement différents de ceux des autres pays européens car ils fonctionnent en tandem. La Suisse dispose d’un système de soins de santé universel, mais il est payé par l’individu plutôt que par les impôts ou par votre employeur. Cela signifie que toute personne entrant en Suisse doit avoir une assurance maladie de base. Si vous séjournez en Suisse pendant plus de trois mois, même en tant que touriste, vous devez être couvert par une assurance maladie suisse reconnue.

Ce guide donne une vue d’ensemble du système de santé suisse, afin que vous et les personnes à votre charge puissiez être entièrement couverts dès votre arrivée. Nous abordons tous les sujets, de l’obtention d’une assurance maladie à la recherche d’un médecin, en passant par les spécificités de l’accouchement dans ce pays alpin.

Comment fonctionnent les soins de santé en Suisse ?

Santé-suisse

Si vous vous installez en Suisse, l’obtention d’une assurance maladie suisse est l’une des premières choses que vous devez faire. Cependant, en tant qu’étranger, vous ne pouvez pas vous inscrire au système de santé suisse avant d’être arrivé dans le pays et d’avoir demandé votre permis de séjour ou de vous être inscrit auprès d’une autorité cantonale locale. Même si vous ne recevez pas immédiatement votre permis de séjour, il vous suffit de présenter une preuve de votre demande en cours et de votre résidence actuelle pour souscrire une police.

Comme vous devez obtenir une couverture médicale dans les 90 jours suivant votre arrivée, il est conseillé de commencer vos recherches avant d’atterrir en Suisse.

Faits concernant les soins de santé en Suisse

Par rapport aux autres pays européens, la Suisse consacre le PIB le plus élevé (plus de 12 %) aux soins de santé.

Vous ne pouvez changer de prestataire ou de formule d’assurance maladie qu’une fois par an. Vous devez donner un préavis si vous voulez changer. Certaines compagnies d’assurance maladie offrent des possibilités de résiliation semestrielle, mais elles nécessitent un préavis de trois mois.

Les seules exceptions à l’assurance maladie obligatoire sont :

  • les travailleurs transfrontaliers,
  • les retraités bénéficiant d’une pension de l’UE/AELE,
  • les étudiants temporaires disposant d’une assurance internationale,
  • ainsi que certains fonctionnaires et diplomates.

Les soins de santé publics sont-ils gratuits en Suisse ?

assurance-maladie-suisse

Bien que le système de santé suisse soit universel, il n’existe pas de soins de santé publics gratuits en Suisse. Au contraire, tous les résidents de la Suisse doivent payer leur propre assurance maladie privée. Cela s’applique aussi bien aux ressortissants suisses qu’aux expatriés étrangers.

Comment fonctionne le système de santé en Suisse ?

En Suisse, tout le monde doit être couvert par des compagnies d’assurance privées. Même les enfants et les personnes à charge doivent avoir leur propre assurance maladie individuelle. Par conséquent, c’est à chaque résident suisse qu’il incombe de déterminer comment obtenir une assurance maladie en Suisse.

Pour s’assurer que tous les citoyens sont en mesure de bénéficier d’une couverture, le gouvernement suisse exige que tous les fournisseurs d’assurance offrent un niveau de base de couverture des soins de santé. Les prestataires d’assurance maladie ne sont pas non plus autorisés à rejeter des candidats pour quelque raison que ce soit.

Les soins de santé en Suisse sont de haute qualité et leurs prix sont compétitifs d’un canton à l’autre. Pour cette raison, le coût de l’assurance maladie dépend de votre canton spécifique ainsi que du traitement médical dont vous avez besoin, car vous devrez souvent payer certains frais de votre poche.

Les expatriés doivent également savoir qu’il n’existe pas d’assurance-maladie en Suisse, ni d’équivalent suisse. Même les retraités doivent continuer à payer leur propre assurance maladie privée.

Que couvre l’assurance maladie de base ?

assurance-maladie

La couverture des soins de santé de base en Suisse peut parfois être confondue avec les soins de santé publics, car elle est obligatoire pour tous les citoyens. Cependant, la couverture des soins de santé de base est toujours proposée par des compagnies d’assurance privées. Étant donné que l’assurance est imposée par la loi, la couverture de base est identique chez tous les assureurs suisses. Vous pouvez vous attendre à ce que les éléments suivants soient couverts :

  • les contrôles et traitements généraux
  • les visites à l’hôpital, y compris les services hospitaliers, ambulatoires et d’urgence
  • les services de réadaptation
  • les frais de prescription
  • certains soins de santé mentale
  • les soins de maternité
  • les urgences dentaires
  • examens gynécologiques
  • les vaccinations
  • certaines aides et appareils médicaux
  • les dépistages du cancer
  • les soins oculaires pour les personnes de moins de 18 ans, et les maladies graves
    certaines thérapies alternatives telles que l’acupuncture et l’homéopathie.

Dans le cadre d’un régime de soins de santé de base, entre 80 et 90 % de vos frais médicaux devraient être couverts. Pour une liste plus complète, veuillez consulter le site Web du gouvernement suisse.

Avantages et inconvénients du système de santé suisse

avantages-inconvenients

Les avantages

Les soins de santé de base étant obligatoires, chaque résident en Suisse a droit à la même couverture et au même niveau de soins. Cela signifie que même si vous avez une maladie préexistante, une compagnie d’assurance maladie suisse ne peut pas vous refuser une couverture, ni vous facturer des montants exorbitants par rapport à une personne qui n’a pas de maladie préexistante.

En fonction de votre âge et de la formule d’assurance que vous choisissez, vous paierez ce même montant aussi longtemps que vous serez en Suisse. Si vous tombez malade ou si vous vous blessez, votre taux d’assurance n’augmentera pas.

Les normes en matière de soins de santé sont élevées dans tout le pays, et les expatriés n’auront aucun problème à recevoir d’excellents soins, où qu’ils se trouvent en Suisse.

Les inconvénients

Les soins de santé en Suisse sont chers, et vous devrez payer la plupart des traitements de votre poche et être remboursé plus tard.

Tout séjour en Suisse de plus de 90 jours nécessite une assurance maladie. Même si vous ne vous installez en Suisse que pour une demi-année et que vous vous sentez en bonne santé, vous êtes légalement tenu de souscrire une assurance maladie privée.

Pourquoi les soins de santé en Suisse sont-ils si chers ?

La Suisse est réputée pour ses dépenses, mais de nombreux expatriés sont encore surpris par le coût des soins de santé, en particulier par rapport aux pays voisins de l’UE. Le système de santé suisse est connu pour être l’un des meilleurs au monde, mais aussi l’un des plus chers.

Les coûts des soins de santé en Suisse s’expliquent en partie par le fait qu’une part importante du système de santé est financée par les primes d’assurance privée mandatées par le gouvernement.

Cela signifie que pour couvrir leurs propres frais professionnels et les coûts médicaux standard élevés, les prestataires de soins de santé doivent demander plus d’argent aux particuliers. Les médicaments génériques ne sont pas non plus très répandus en Suisse, ce qui oblige les résidents à payer des articles de marque coûteux. En moyenne, les résidents suisses consacrent près de 10 % de leur salaire aux frais d’assurance maladie.

Aperçu de l’assurance maladie privée

La Suisse possède l’un des plus grands secteurs de soins de santé privés au monde. En tant qu’expatrié, vous devrez souscrire une assurance privée dans les trois mois suivant votre arrivée. Pour cette raison, vous devrez connaître le fonctionnement de l’assurance maladie dès votre arrivée, si ce n’est plus tôt.

Avez-vous besoin d’une assurance maladie en Suisse ?

L’assurance maladie est obligatoire en Suisse. Comme la seule option est l’assurance privée, les prestataires de soins de santé ne sont pas autorisés à refuser la couverture à qui que ce soit pour quelque raison que ce soit. Tout le monde, y compris les membres de la famille ou les autres personnes à charge, doit avoir sa propre assurance individuelle. Les bébés sont automatiquement assurés à la naissance, mais les parents doivent demander la couverture de l’enfant dans les trois mois suivant la date de naissance.

Lorsqu’on parle d’assurance maladie privée en Suisse, on parle généralement d’une assurance complémentaire qui peut être souscrite en plus des plans d’assurance de base. De nombreux résidents suisses choisissent d’ajouter une assurance complémentaire car cela leur permet de bénéficier d’une gamme de traitements plus étendue, d’un plus grand choix d’hôpitaux et de médecins, et d’un meilleur hébergement s’ils doivent passer la nuit.

Couverture de l’assurance maladie

En Suisse, les soins de santé sont gérés au niveau cantonal. Par conséquent, ils sont chers et compétitifs, mais aussi de grande qualité, où que vous alliez.

Les hôpitaux publics et privés ont tous deux des normes élevées et des installations modernes.

Les principales différences entre les deux sont le coût et le temps d’attente. Dans un hôpital privé, les patients paieront davantage de leur poche, mais leur temps d’attente sera plus court et ils auront peut-être plus de chance de trouver des services spécialisés. Les hôpitaux publics ont des tarifs moins élevés, mais les temps d’attente sont plus longs et vous devrez peut-être vous contenter de n’importe quel médecin disponible.

Coût moyen de l’assurance maladie en Suisse

Les compagnies d’assurance médicale ne sont pas autorisées à faire des bénéfices sur les plans de soins de santé de base. Leur argent provient plutôt de ce qu’elles gagnent sur d’autres plans.

Le coût moyen de l’assurance maladie en Suisse varie selon les cantons.

Types de plans d’assurance maladie

En plus du plan d’assurance maladie de base, il existe d’autres types de plans d’assurance disponibles en Suisse.

HMO

ce plan est un plan à prix réduit. Les utilisateurs ne peuvent avoir recours qu’à certains médecins et hôpitaux.

Flexcare

avec ce plan, les utilisateurs peuvent appeler une hotline pour une consultation complémentaire avant de se rendre personnellement chez un médecin ou dans un hôpital.

Premium

ces plans sont plus coûteux mais incluent des visites dans des hôpitaux et des spécialistes privés.

Comment trouver un médecin ou un dentiste ?

Savoir comment trouver un médecin ou un dentiste en Suisse dépend de votre assurance maladie. Dans l’ensemble, les résidents suisses ont toute latitude pour choisir leur médecin, mais si vous optez pour une assurance maladie moins chère, vous risquez d’être limité dans vos choix.

Les médecins suisses exigent généralement de prendre rendez-vous à l’avance. N’oubliez pas qu’il peut y avoir des frais de pénalité si vous annulez moins de 24 heures à l’avance. Les régimes d’assurance les plus complets peuvent vous permettre de consulter directement un spécialiste, tandis que d’autres exigent que vous soyez adressé par un médecin de famille.

Votre fournisseur d’assurance devrait avoir une liste détaillant comment trouver un médecin de famille ou comment trouver un spécialiste dans son réseau. Toutefois, si vous souhaitez effectuer vos propres recherches, vous pouvez utiliser ces annuaires :

  • Association médicale suisse
  • doktor.ch
  • Pages jaunes suisses

Bien qu’ils ne soient pas inclus dans tous les plans d’assurance, vous pouvez également utiliser ces sites pour trouver un dentiste.

Temps d’attente moyen pour voir un médecin en Suisse

Les longs délais d’attente en Suisse ne sont pas courants, pas plus que les longues listes d’attente. En moyenne, vous devriez pouvoir consulter un médecin le jour même où vous prenez rendez-vous.

Accoucher en Suisse

Lorsqu’il s’agit d’accoucher en Suisse, les non-résidents ont beaucoup d’options. Pour commencer, les femmes peuvent choisir d’accoucher à l’hôpital, dans une maison de naissance ou à domicile, et il est facile de trouver des sages-femmes.

Avoir un bébé en Suisse en tant qu’étranger

Avoir un bébé en Suisse en tant qu’étrangère avant d’être couverte par une assurance peut être coûteux : près de 7 000 à 9 000 CHF selon que vous ayez besoin d’une césarienne ou non. Si vous arrivez en Suisse à peu près au moment de l’accouchement, il serait sage de souscrire immédiatement une assurance maladie ou d’essayer d’accoucher dans votre pays d’origine. Il n’est possible d’accoucher en Suisse sans assurance maladie que si vous venez d’arriver ou si vous êtes un touriste.

Une fois que vous avez une assurance maladie, même le plan de base, le coût d’avoir un bébé en Suisse est largement couvert. Selon votre régime d’assurance, vous pouvez même bénéficier d’options de maternité privées et de cours prénataux.

Les avantages de l’accouchement en Suisse

Si l’un des principaux avantages de l’accouchement en Suisse est l’excellence des soins que vous recevrez, d’autres avantages concernent l’enfant. Par exemple, si la naissance en Suisse ne donne pas automatiquement la nationalité suisse, si vous accouchez en tant que résidente permanente en Suisse, votre enfant pourra demander la nationalité suisse à une date ultérieure.